Le Wing Tsun

Qu’est ce que le Wing Tsun ?

Le Wing Tsun est un art martial efficace reposant sur le principe d’une défense contre une agression physique sans utilisation de sa prope force physique.

En tant que pratiquant de Wing Tsun votre objectif est unique : prendre le contact avec votre agresseur pour utiliser votre sens tactile et de fait absorber et rediriger la force contre lui.

Vous trouverez dans le Wing Tsun une manière de vous défendre en utilisant tous les moyens disponibles car tout peut arriver dans la vie réelle… Pour se préparer à ces situations d’une manière réaliste l’entraînement se fait en groupe mixte en portant un intérêt particulier à travailler avec des partenaires de forces physiques variables, nous obligeant ainsi à gommer tout automatisme et à savoir s’adapter à chaque situation.

Les concepts du Wing Tsun

La défense agressive

Une des premières idées du Wing Tsun est que la meilleure défense c’est l’attaque. On dit aussi que le WT est une « self-défense agressive ». Cette définition peut choquer les gens qui recherchent dans l’art martial une voie de développement personnel. Pourtant c’est une idée réaliste. Bloquer, dévier ou éviter les attaques d’un agresseur ne suffit pas : rien ne l’empêche d’enchaîner à chaque fois une nouvelle attaque. Plus cela dure, plus on a de risque de se faire blesser… Il faut stopper l’agression le plus vite possible, en attaquant dès que l’adversaire commence son attaque

En Wing Tsun « attaquer » ne veut pas dire se jeter n’importe comment sur son agresseur. On agit de manière à rester continuellement protégé de toutes sortes d’attaques, et aussi en respect de la loi (une attaque préventive n’est pas recevable en tant que légitime défense)

« Défense agressive » n’implique pas qu’il faille se charger de haine. Cela demande simplement une détermination, celle de défendre sa vie.

Le succès d’application de cette idée tient en parti à l’effet de surprise : l’agresseur ne s’attend pas à être attaqué et est vite découragé. Mais il faut respecter les principes du WT pour ne pas s’exposer aux coups.

Le triangle et la ligne centrale

La forme du triangle se retrouve dans la garde des bras et des jambes au WingTsun. C’est la forme optimale pour attaquer et se défendre simultanément. Selon la même loi physique, le toit des maisons de montagne forme un triangle pour soutenir la neige, l’avant des brise-glaces est également un triangle, ainsi que l’outil nommé coin pour fendre le bois. On doit toujours faire face à l’adversaire avec ce triangle, comme l’illustre la légende de l’observation du combat entre un renard et une grue.

La ligne centrale désigne une ligne horizontale qui part de notre poitrine  et va vers l’avant en passant par la pointe du triangle que forme notre garde. C’est dans cette direction que l’on est capable de délivrer le maximum de puissance.

Triangle et ligne centrale sont des concepts très importants dans le combat au Wing Tsun : c’est pourquoi on les retrouve dans notre logo !

Les principes du Wing Tsun

GM Leung Ting insiste sur le fait que le Wing Tsun n’est pas composé par des techniques, mais par des concepts ou principes généraux que l’on doit appliquer dans toutes les situations. La technique est surtout un support pédagogique, une réponse à une situation précise qui découle des principes généraux. Une technique valable dans un contexte s’avère souvent inefficace dans un autre. Mais les principes eux, sont toujours valables.

  • Si la voie est libre, avance ! Le combattant doit exercer un flux constant vers son adversaire. Ce flux ou pression se traduit en attaque si aucun obstacle ne vient l’arrêter.
  • Si la voie n’est pas libre, reste collé ! Lorsque notre attaque rencontre un obstacle (ex: bras de l’adversaire), on maintient la pression vers ce dernier en restant collé à l’obstacle, tant qu’il barre le chemin.
  • Si l’adversaire est plus fort, cède ! Lorsque l’obstacle rencontré est trop solide ou vient à notre rencontre, il ne faut pas tenter de le bloquer par la force. Au contraire, il ne faut donner aucun appui à l’adversaire, et sortir de sa ligne d’attaque. Sa force est alors inutile, ou pire, peut être réutilisée contre lui.
  • Si l’adversaire se retire, suis-le ! Lorsque l’obstacle se retire (pour porter une nouvelle attaque par exemple), la pression que l’on exerce selon le premier principe nous propulse en avant pour porter une attaque sans qu’aucune décision ne soit nécessaire.

Comprendre les principes du WingTsun est une chose, savoir comment les mettre en pratique en est une deuxième, et arriver à les maîtriser de manière naturelle une troisième, très difficile ! Seule la pratique régulière permet d’implanter petit à petit ces principes dans le corps.

« Bien qu’à l’occasion, des hommes comprennent, il est peu d’occasions où ils agissent en conséquence; et, bien qu’ils sachent expliquer l’esprit, il est douteux qu’ils le comprennent véritablement [...] Il est possible d’exprimer clairement la nature du feu, mais la bouche ne brûle pas pour autant… »

Takuan Soho (1573-1645). Récit mystérieux de la sagesse immuable. Japon.

Bien sûr il ne suffit pas de lire ce texte pour être convaincu ! Mais si au moins cette lecture suscite votre curiosité, il faut venir essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>